DUO TRAIL DES CROZETS

Partager. Je garde à l’esprit ce simple mot qui symbolise à lui seul le week-end que l’on vient de traverser. Attachez vos ceintures, sortez la carte routière. Je vous embarque du côté du Jura !

Expédition en mode terre inconnue, les badbornes avaient lancé l’invitation pour un week-end en compagnie des fous de Rochefort.

Au programme : découverte sportive d’une commune jurassienne peuplée d’irréductibles crozatiers et couchage chez Georges Moustaki !

Mais qui sont ces invincibles Crozatiers ? et quelle est leur fameuse potion magique ?

Cette mixture se compose d’un duo trail détonnant où après être parti à deux, chacun boucle un parcours en solo avant de se retrouver pour une boucle finale en duo. Original non ?!

Et pour rajouter un soupçon de malice, les boucles solo présentent un dénivelé différent.

Alors il s’agit de bien composer son équipe pour savoir qui des deux gaulois sera le grimpeur ou le sprinteur ?!

Certain que le ciel ne nous tombera pas sur la tête, confiante, notre cohorte composée de 20 légionnaires fous, est déterminée. Notre druide et une poignée de supporters déchainés sont à nos côtés.

Certains sont là pour la compétition et sont prêts à manger du D+, alors que d’autres partent pour faire le show!

Samedi 10h, le rendez vous est donné. Le balai des voitures est vite réglé. Enfin, presque…car il manque à l’appel deux sésames indispensables pour retirer le dossard. Euhhhh dis donc Florine tu n’as pas vu ma carte d’identité par hasard ? No comment.

Après un rapide et frugal pique-nique autour d’un menhir, il nous reste quelques mètres à parcourir pour rejoindre l’aire de départ.

La tension est palpable. Certains se lancent pour la première sur ce genre de format et d’autres se lancent pour la première fois tout court.

Les sourires sont présents et les personnalités se dévoilent peu à peu. Dis donc Florine tu n’as pas vu mes chaussures de course? No comment

Une paire de coureurs, tout un programme. Gérer son effort à deux, c’est autrement plus difficile que tout seul. Et c’est là que la magie opère.

S’encourager, prendre soin de l’autre, on met de côté ses bobos pour penser à son duo !

Je cours avec elle ou lui, et on s’éclate sur ce parcours valloné, avec de belles rampes et des belvédères à couper le souffle.


Isa et Émilie, Claire et Kikou, Ben et Sylvain, Claire et Emelyne, Chantal et Lucile.

Pas de sortie de route à déplorer, les petits duos ont cavalé avec le sourire. Sous la chaleur, il ont zigzagué tant bien que mal, pour boucler leurs 12 kilomètres. 5 solo et 7 à deux. Le dénivelé a testé leur solidarité, et pas un n’a épargné son effort pour rejoindre la ligne d’arrivée.

Jorge et Bénédicte, Marlène et Céline, Julien et Éric, Steph et Gilou, Pat et Cédric

Du costaud, du roulant et un zest de folie. 11 en solo et 12 à deux. Ça pique, et si tu continues d’en baver, tu t’accroches pour suivre ton partenaire de jeu pour relancer et donner tout ce que tu as dans le jambes et dans le ventre. Personne n’a craché dans la soupe !

À ce petit jeu là, les fous ont rapidement crozet un écart avec leurs poursuivants.

Et si Christelle et Lucie ont une nouvelle fois trusté le podium, trop fortes les filles, les fous de Rochefort s’emparent du titre de la team la plus représentative !

Je ne m’éterniserai pas sur le banquet et les chansons qui ont suivi. Mémorables par toutatis !

Ou alors si, juste pour vous dire merci à vous l’organisation et à vous bénévoles pour cette idée de génie ! Une course folle comme on les aime. Ne changez rien, tout est parfait.

Pas besoin de se crozets la tête pour revenir vous voir de si tôt 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *